Comment pitcher son entreprise avant de la céder ?

Pour attirer l’attention des investisseurs, il convient de soigner sa présentation. Parce que pitcher son entreprise ne s’improvise pas, voici 5 conseils à retenir, pour un message percutant. 

Pitcher son entreprise pour convaincre
Conseils pour pitcher son entreprise

Savoir pitcher son entreprise est un facteur clé de la transmission, une étape essentielle pour convaincre d’éventuels repreneurs ou investisseurs. Avant de poursuivre avec les astuces pour une présentation originale et efficace, pensez à construire votre pitch comme ceci :

  • L’accroche, qui doit susciter l’envie de vous écouter. Posez une question ou donnez une affirmation audacieuse.
  • Le corps du discours contient la présentation de l’entreprise, de ses activités, de l’axe de différenciation, etc.
  • L’offre qui incite les auditeurs à vous recontacter.

Lire aussi : Lancer un appel d’offre de transmission

5 recommandations pour pitcher son entreprise

1. Connaissez vos chiffres

C’est sans doute l’information la plus importante quand on transmet son business. Pour pitcher son entreprise efficacement, il faut connaître ses chiffres sur le bout des doigts. Cela montre que vous savez où vous en êtes financièrement, que vous avez une vision précise de la situation et que vous avez une vision du chiffre d’affaires prévisionnel.

2. Soyez ouvert

Pendant la présentation ou à l’issue de celle-ci, vous risquez de rencontrer des personnes qui interviennent, posent des questions ou remettent en cause votre modèle. Ne soyez pas dans l’opposition par principe. Soyez ouvert aux propositions d’autres entrepreneurs, tout en justifiant les décisions que vous avez prises jusqu’ici. Évitez absolument l’agressivité ou le conflit, qui mettraient un terme immédiat à la possibilité de conclure un accord.

3. Racontez une histoire

Pitcher son entreprise, c’est revenir sur la genèse du projet, la personnalité du fondateur et les succès qui ont marqué l’aventure. L’idée est de faire transmettre la passion qui vous a animé – et qui vous anime encore quand vous parlez de votre projet. Où et comment il est né, dans quelles circonstances… N’hésitez pas à glisser une ou deux anecdotes, qui apportent un visage humain à votre présentation. Pour vous aider à garder une structure cohérente, établissez le plan de votre intervention, en y insérant ces passages de storytelling.

4. Démontrez votre expertise

Si vous avez monté une boîte dans un domaine de connaissance très particulier, insistez pendant le pitch sur votre expertise du sujet. Montrez que vous avez gardé une perception très fine, que vous êtes au courant des évolutions, des enjeux, des perspectives d’avenir du secteur. Soyez convaincu par votre propos. Adoptez une attitude corporelle qui transmet votre enthousiasme, votre passion.

5. Engagez votre audience

Le plus important pendant la présentation est de garder vos auditeurs captivés. C’est votre travail de les faires écouter. Outre le fond, ne négligez pas la forme ! Variez de rythme, appuyez vous sur des effets visuels, faites intervenir différents médias, voire d’autres intervenants. Les personnes qui sont présentes ne sont pas là par hasard. Prouvez-leur qu’elles ont eu raison de venir vous écouter. Inspirez votre audience avec votre histoire, vos arguments. Bref, en un mot, soyez différent !

Lire aussi : Quelles sont les meilleures stratégies pour vendre ma société ?

Pour vous accompagner dans cette présentation de votre société, faites appel aux professionnels d’Actoria Conseil, spécialistes en transmission d’entreprises.

Comment pitcher son entreprise avant de la céder ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *