Transmission d’entreprise : 3 points essentiels à la réussite

En revenant sur les causes les plus fréquentes de réussite de transmission d’entreprise, Actoria Conseil tire des leçons précieuses. Et vous propose la synthèse de 25 ans d’interventions en francophonie mondiale.

Une transmission d’entreprise qui n’aboutit pas est souvent du à un manque d’étude, de préparation. Le dirigeant n’anticipe pas l’ampleur de la tâche et les nombreux aspects que cela implique. Avant et même après la transaction. À l’inverse, une transmission réussie présente 3 points communs : une discipline de fer dans la création et la mise en œuvre d’une stratégie, un processus de due diligence approfondi et une attention portée aux risques liés à la transition.

Lire aussi : Quels sont les freins à la transmission d’une entreprise ?

1. Stratégie de transmission d’entreprise

L’échec d’une transaction est souvent lié à un manque de discipline. En effet, un entrepreneur qui cherche à reprendre un business existant doit effectuer de longues recherches avant d’essayer de se développer de manière organique. En d’autres termes, une transmission d’entreprise ne peut pas s’envisager de manière instinctive. Il est crucial de penser à une stratégie globale. Cela permet de fixer un juste prix, d’anticiper la période de transition, de préparer les employés… Cela prépare la suite de l’aventure : l’entreprise va t-elle poursuivre son développement à l’international ? Va t-elle s’ouvrir à de nouveaux marchés ? Chercher à fidéliser ses clients existants ?

Lire aussi : Une stratégie de transmission d’entreprise

2. Due diligence

Impossible de faire l’impasse sur un audit de due diligence. C’est un de vos passeports pour la transmission d’entreprise. Celui-ci ne se limite pas à la vérification des états financiers de la structure. Il est question de passer en revue tous les documents légaux, fiscaux, liés aux brevets techniques, aux ressources humaines ou à la gestion des risques. Tous les secteurs doivent être analysés, contrôlés. Supposez, par exemple, que l’équipe de vente de l’entreprise dresse le portrait de 15 clients bien diversifiés. Mais en creusant un peu plus loin, vous constatez que 5 de ces contrats arrivent à terme. Vous devrez alors mesurer le risque de perdre ces clients après la transmission et l’intégrer dans votre business plan.

Lire aussi : 5 questions de due diligence

3. Risques liés à la transmission d’entreprise

Ce qui nous amène naturellement au dernier point de vigilance. Une transmission d’entreprise soulève des questions juridiques, environnementales, fiscales et autres. En anticipant toutes les complications possibles, il s’agit de vous protéger et de protéger l’ensemble des personnes impliquées. Cela vous permet alors de rédiger un contrat sérieux, qui ne vous met pas en danger. Qui limite tous les risques liés à la transaction. Enfin, ne croyez pas que tous les risques sont écartés lorsque le contrat de transmission est signé. Ce n’est que le début de l’aventure.

Lire aussi : Quels sont les aspects délicats du processus de reprise d’entreprise ?

En bref, une transmission réussie requiert de tout planifier, même les imprévus, comme la perte de clients ou le départ d’employés. Il est très difficile de changer une entreprise efficacement si vous ne savez pas à l’avance à quoi vous en tenir… Grâce à l’accompagnement de professionnels dédiés à la transmission d’entreprise, préparer une transaction avec les consultants Actoria International permet de sécuriser au maximum votre projet.

Transmission d’entreprise : 3 points essentiels à la réussite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *