La transmission du savoir en entreprise après la cession

La transmission du savoir en entreprise intervient généralement après la cession. Elle apporte une garantie supplémentaire à la pérennisation de l’activité.

La vente d’une affaire suppose une période de transition afin d’organiser la transmission du savoir en entreprise. Dès lors, 4 étapes doivent être envisagée :

  1. Réaliser l’état des lieux des connaissances et compétences
  2. Construire un processus d’échange des savoirs
  3. Mettre en œuvre la transmission du savoir en entreprise
  4. Evaluer les savoirs des nouveaux dirigeants et employés

1. Identifier les besoins en transmission du savoir en entreprise

Avant tout, évaluez les compétences et connaissances manquantes. Elles touchent tous les domaines de la société : employés, processus, fournisseurs, clients, etc. Demandez-vous quels sont les collaborateurs concernés par la transmission du savoir. Le plus important est d’identifier les situations de travail complexes qui s’acquièrent par l’expérience et non par une formation théorique. Analysez aussi l’importance des savoir-faire selon différents critères :

  • La rareté dans l’entreprise
  • Le risque de perte
  • L’expérience nécessaire pour les acquérir
  • L’importance pour l’entreprise de ces savoir-faire

2. Créer une méthode d’échange

Etablissez les modalités de l’accompagnement et assurez la coopération de toutes les parties prenantes. La réussite de la transmission et l’avenir de l’entreprise en dépendent. Soyez attentif au fait que transmettre, ce n’est pas montrer. C’est solliciter l’autre pour lui demander comment résoudre une situation et le guider vers le résultat final voulu.

3. Organiser la transmission

Réservez des moments dédiés à la transmission afin qu’ils soient disponibles. Favorisez des relations constructives où chacun est libre d’échanger sur les outils existants. Installez un cadre cohérent et structuré, qui vous permettra d’évaluer plus sérieusement le succès de l’opération. Demandez également aux différents acteurs de rédiger un compte-rendu de l’action qui met en lumière le travail réalisé par chacun. Aussi, le partage des connaissances est plus facile à évaluer.

4. Estimer le succès

Car l’étape suivante est bien l’évaluation de la transmission des savoirs en entreprise. Non seulement, vous pouvez vérifier que les délais ont été respectés et que toutes les actions aient été réalisées. Mais en plus, vous pourrez organiser un test pratique de mise en situation, afin de tester en direct les nouvelles compétences de chacun. Lors de cette étape, vous pouvez aussi solliciter le retour des employés et collaborateurs, afin de connaître leur avis et les besoins qui persistent.

Pour vous accompagner jusqu’à la transmission des savoirs en entreprise, découvrez les services du cabinet Actoria Conseil, expert en francophonie mondiale de la transmission d’entreprise depuis plus de 20 ans.

La transmission du savoir en entreprise après la cession

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *